Sites historiques à visiter pendant votre séjour à L’île Maurice !!

L’île Maurice est un pays qui a une histoire très riche. Pendant votre visite, vous allez adorer le luxe et la nature. Vous pouvez pratiquer un grand nombre d’activités sportives. Mais il ne faut pas rater le coté culturel du pays. Ses festivals comme le festival international Kréol vont enrichir votre visite. Sa gastronomie vous prendra dans des voyages agréables aux sens. Et aussi, son histoire va vous intéresser et vous intriguer par sa richesse et sa diversité. L’île Maurice, sans doute offre un grand nombre de sites historiques, des musées et des lieux d’intérêt culturels à visiter.

Découvrez 5 raisons pour visiter l’île Maurice Ici !

Une Histoire très riche et diversifiée 

sites historiques

Tour Martello de La Preneuse ;

Entre 1810 et 1846, les Anglais ont construit cent trois tours Martello autour du monde. Dans l’île Maurice, il ont construit cinq de ces tours. La tour Martello de la Preneuse protégeait  les Anglais de la marine française. En 1999, une comité avait pris en charge la restauration de la tour de la Preneuse. Cette dernière est alors devenue un musée accessible pour les visites guidées. Dans cet musée on peut voir des armes à feu, un canon, des vêtements de soldats ainsi que deux soldats en cire. C’est la fameuse Madame Tussauds qui a créé ces derniers.

Lisez encore plus sur la Tour Martello de La Preneuse ici 

 

Le Morne

Le Morne est l’un des sites historiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est également un endroit commémoratif d’une période noire de l’histoire mauricienne. Il s’agit bel et bien de la période de l’esclavage à l’île Maurice. Tout ça rend la montagne du Morne incontournable à visiter. Ce site est bien protégés par les bois  et les roches des falaises. Ceci le rend très difficilement accessible. De ce fait, il était parfait pour se cacher. Les esclaves se sont enfuis vers Le morne et ont habité au sommet de cette montagne. Il ont aussi habité les grottes. Formant ainsi une sorte de village bien isolée. Les empreintes de cette période sur ce site sont encore visibles. Le Morne est donc considéré comme un symbole bien vivant de la lutte des esclaves pour la liberté. C’est également un symbole de leur souffrance et de leur sacrifice.

La montagne du Morne Brabant reste le témoin des esclaves qui se sont sacrifiés au nom de la liberté.

Eureka ; La Maison Créole

La maison Eureka est une maison créole unique. Elle est située au bord de la rivière Moka. Cette maison date de 1830. Il s’agit d’une élégante résidence créole appartenant à l’origine à des aristocrates britanniques et français au 19ème siècle. C’est l’une des plus grandes maisons de l’île Maurice, avec 109 portes et fenêtres.

C’est l’un des sites historiques qui vous donneront un aperçu intrigant de la vie coloniale. La maison est ouverte au public en tant que musée depuis 1986. Elle est divisée en plusieurs espaces dédiés à différents centres d’intérêt. Il existe un espace pour la musique, un autre pour les arts, les cartes antiques et les objets chinois et indiens antiques.. On peut aussi y voir plusieurs photos de l’époque.

Cette maison créole construite en grande partie en bois est entourée d’une longue véranda ombragée. Son magnifique jardin est entouré par les cascades de la rivière Moka.

..un aperçu intrigant de la vie coloniale

Aapravasi Ghat ; Musée Populaire de l’immigration indienne

Après l’abolition de l’esclavage à l’île Maurice, une grande vague d’immigration indienne arrivait. Ce musé est dédié à toutes ces personnes qui ont venu de loin pour construire la nouvelle Maurice. En fait, les indiens sont venus travailler comme ouvriers. Ceci était en 1835. De nos jours, la population de l’île Maurice compte une grande majorité des descendants  de ces indiens. Ils représentent deux tiers des mauriciens. L’Aapravasi Ghat montre les détails de leurs vies. C’est une musée folklorique richement documentée et équipée par les éléments de la vie quotidienne des travailleurs indiens pendant le dix-neuvième siècle.

Musée d’histoire nationale

Le Musée  de l’histoire nationale se trouve dans majestueux bâtiment colonial français du dix-huitième siècle. Il contient plusieurs reliques qui témoignent de la grande richesse de l’histoire mauricienne. En fait, parmi ces éléments on retrouve des cartes anciennes et des gravures. On retrouve également de la vaisselle, des sabres de pirates et même des fragments de navires naufragés. Mais sans doute, la cloche retrouvée dans l’épave du St-Géran reste la pièce la plus illustre de ce musée fascinant.

Pont Cavendish

Le pont Cavendish date de 1856. Il est également connue sous le nom du « Pont de la Ville Noire », ou de « the black town bridge » en anglais. Son but initial était d’assurer  le transport de la canne à sucre. Pendant que tous les ponts de l’île Maurice sont en acier, ce pont est l’origine en bois. Mais finalement, les autorités ont decider de le transformer en béton armé. Ceci date de la période entre 1908 et 1911, pendant laquelle on considérait le béton armé comme une grande innovation. Le pont Cavendish compte 155 mètres. Ce qui le rend le plus long pont de l’île.

 

Le lieu de débarquement hollandais

Cet endroit historique est constitué par un simple monument. Ce dernier indique le lieu de premier débarquement des Hollandais. En fait, en 1598, ces derniers ont fait un débarquement obligatoire sur la côte de l’île inhabitée. Ils étaient des victimes d’une violente tempête de mer. Le monument de débarquement hollandais est situé sur la route côtière, près de Ferney, Mahébourg au sud-est de l’île. La majestueuse montagne du Lion se lève haute en arrière plan.

(77) Visites